Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2015 4 18 /06 /juin /2015 00:01

   Le triathlon de Drummondville a été l'un des premier au Québec et a même fait l'objet d'une coupe du monde gagnée par Chris McCormack il y a une vingtaine d'année. Il était assez logique que Triathlon Québec choisisse cet emblême pour une course draft legal sur distance olympique. Malheureusement, malgré les bourses de 10 000$, le succès n'a pas été présent du côté des inscriptions, et les quelques élites inscrits ont été relégués sur le triathlon groupe d'âge, avec drafting. L'avantage, c'est que je pouvais tester mes Falcon Rampage de 88mm en mode course.

   La rivière était déchaînée à cause des grosses pluies de la semaine, et la natation a même failli être annulée, mais ce sera finalement dans un fort courant que le triathlon aura bien lieu. Je visais à cette course un top 5 car je savais que tous les bons athlètes étaient présent, et j'avais 4 noms en tête que je savais bien meilleur que moi (Gilbert, Lefebvre, Vézina, Al-Sabbagh). Ces quatre là signeront d'ailleurs des chronos de 17 à 20 minutes sur la nage, prenant déjà une bonne avance sur moi et mes 23 minutes.

   Cependant, j'ai eu d'excellentes sensations sur le vélo qui m'ont fait remonter des places, dont Al-Sabbagh et Vézina. Je me sentais très bien sur 30km, mais j'ai malheureusement mal géré, car j'ai eu une baisse de régime dans les dix derniers kilomètres. J'ai tout de même signé l'un des meilleurs chronos sur le vélo avec 41km/h ce qui donne pas mal de confiance à 8 jours du 70.3 Mt Tremblant.

   En transition, en 6ème place, j'espérais retrouver de l'énergie sur la course, comme c'est souvent le cas, mais j'ai eu de terriblement mauvaises sensations rien que pour traverser la transition, et sur les cinq premiers kilomètres de course, je voulais arrêter tous les dix mètres. La seule chose qui m'a fait continuer, c'est de voir que j'allais à un très bon rythme, vers 3'30''/km. J'ai évidemment bien ralenti sur la deuxième moitié, car je ne pouvais ni tenir ce rythme, si supporter ce manque d'énergie, et la fin a été un peu plus agréable. J'ai cependant vraiment fini sur les rotules, ayant remonté à la 4ème place, à 20 secondes du 3ème, mais n'ayant jamais pu le rejoindre, et je me suis même fait doubler par Al-Sabbagh dans le dernier kilomètre en étant incapable de coller et combler les 10 secondes qui me séparaient de lui.

   Je me suis allongé peu après la ligne d'arrivée, et il m'a fallu deux bouteilles d'eau pour me relever. Je pense que le fait d'avoir fait un vélo overpace dans la grosse chaleur a rendu cette course à pied la plus terrible que j'ai eu à faire, sans énergie et déshydraté. Mais au moins, je signe un temps correct pour des jambes sans jus (36'33''), brise le 2h, et rempli mon objectif de top 5.

TRIATHLON FBL DE DRUMMONDVILLE- 1,5KM+40KM+10KM

1h59'17''

Nage : 23'39'' (1'34''/100m, 15ème temps)

T1 + Vélo : 59'05'' (3ème temps)

T2 + Course : 36'33'' (5ème temps)

5ème sur 180 partants

4ème élite.

Partager cet article

Published by sacha-cavelier-endurance-run - dans Récits de triathlons Olympique
commenter cet article

commentaires

SPONSORS

 

 

 

 

 

*******************************************************

Suivez-moi sur Strava

Sacha Cavelier


 

Instagram