Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2015 4 02 /07 /juillet /2015 00:47

   Après le Grand Prix la veille sous une chaleur accablante, je participais au sprint, sans drafting, du grand défi de Victoriaville sous une belle pluie. J'ai donc sorti les armes lourdes, le wetsuit Zoot Prophet 2.0, les roues Falcon Rampage et le Kestrel.

   J'ai pu apprécier le niveau bien moins relevé en natation en sortant 2ème de l'eau. J'ai ensuite pris la tête durant le vélo et me suis gardé un 30 secondes d'avance pour la T2.

   En course à pied, les 30 secondes sont devenues une minute, et j'ai géré mon avance pour gagner la course, en 1h01'48'' à quelques secondes de mon record personnel sur un sprint. En fait j'ai gagné trois minutes derrière un olibrius qui avait eu du mal à compter ses 4 tours de vélo et s'était arrêté à 2, et satisfait de son "52km/h de moyenne", était allé poser son vélo puis courir avec le bénévole ouvreur de parcours et gagner la course sous les bravos sans se poser de question, et savourer 15 secondes de victoire avant de se faire disqualifier par Sportstats.

   Qui a dit que le triathlon était un sport triste ?

GRAND DEFI DE VICTORIAVILLE- 0,75KM+20KM+5KM

1h01'48''

Nage : 11'10'' (1'29''/100m, 3ème temps)

T1 + Vélo + T2 : 33'03'' (1er temps)

Course : 17'43'' (16,933km/h, 3'32''/km, 1er temps)

1er sur 120 partants

1er homme 20-29 ans.

Partager cet article

Published by sacha-cavelier-endurance-run - dans Récits de triathlons Sprint
commenter cet article

commentaires

SPONSORS

 

 

 

 

 

*******************************************************

Suivez-moi sur Strava

Sacha Cavelier


 

Instagram