Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2015 4 02 /07 /juillet /2015 00:47

    La troisième manche de la série Grand Prix était très particulière, car elle se déroulait sur un format très court (180m nage / 5km vélo / 1,5km course), en deux manches, des demi-finales et une finale. Les 5 premiers de chacune des demi-finales de 13 concurrents étaient qualifiés ainsi que les 4 meilleurs temps excluant les qualifiés. Bien que cette distance ne m'avantage pas, je voulais utiliser cette course particulière pour enfin faire le pack à vélo. Le wetsuit était évidemment sans intérêt sur une distance si courte.

   Je n'ai jamais porté de dossard aussi bas de ma vie (#3, en raison de mon actuelle 4ème place au général, le 3ème étant absent), et cela m'a valu une bonne place sur le ponton. Sur la nage, j'ai poussé de toute mes forces et me suis senti très incorfontable, et suis sorti de l'eau juste derrière la fameux pack. Par contre, j'ai appris que ma transition était vraiment trop lente comparée à celle des autres. Etourdi, je n'ai pas couru aussi vite que les autres jusqu'au vélo, et je ne suis pas assez rapide dans l'exécution de mes gestes, notamment la montée sur le vélo en étant en train de courir. Résultat, j'ai pris 10 secondes en transition, et encore une fois, j'ai fait tout le vélo 50m derrière le pack.

   Du coup, étant environ 10ème en T2, j'ai couru aussi vite que j'ai pu pour me qualifier. Je suis vite remonté en 6ème place, et j'ai poursuivi mon effort pour être repêché. Mon effort a payé, j'ai eu le meilleur temps de course à pied de toutes les demi-finales (4'48'' au 1500m, soit 3'12''/km), 6ème et de ma manche, mais aussi 6ème temps des trois demi-finales. Bref, j'avais le meilleur temps des non-qualifiés et j'ai été repêché.

   J'ai poussé comme jamais pendant 17'35'' sur cette épreuve, et je pense sans hésiter que c'était l'effort le plus violent que j'ai eu à faire. Je suis passé par le goût du sang dans la bouche, l'envie de vomir, et les poumons et la gorge brulés à l'arrivée. Je n'avais encore jamais goûté à ce combo, j'ai eu droit à la complète, jambon - oeufs - fromage !

   Pour la finale, je me suis dis que je devais me concentrer sur la technique de nage pour mieux glisser dans l'eau, plutôt que de pousser inefficacement comme un boeuf. Là encore, ç'a été bénéfique, je suis sorti dernier, certes, mais bien accroché aux pieds du groupe, et plus confortable. Malheureusement, j'ai appris que même si je sors de l'eau assez proche, je dois améliorer mes transitions pour partir avec le pack. Encore une nouvelle leçon ! Trop lent en T1, j'ai été immédiatement largué, surtout que cette fois l'entente a été bonne au sein du groupe et les relais se sont faits, car trois gars étaient en échappée devant... Bref, je me suis fait distancer malgré mes efforts, et les seuls gars que j'ai doublé sont ceux qui ont chuté.

   En course à pied, encore une fois, je me suis fais violence pour remonter des places et j'ai fini 13ème sur les 19 athlètes de la finale. Nous étions 39 à aprticiper au total, donc 13ème sur 39 me met dans le premier tiers, je suis à ma place.

   Victoriaville est une ville très entreprenante en matière de sport et d'environnement, et j'ai beaucoup aimé l'endroit comme la philosophie. Aussi je suis resté pour le sprint le lendemain. En effet, le voyage depuis Montréal est assez long, alors autant profiter du coin, et essayer de rentabiliser le weekend avec les bourses offertes sur le sprint.

GRAND PRIX DE VICTORIAVILLE- 2X(0,18KM+5KM+1,5KM)

DEMI-FINALE

17'35''

Nage : 2'38'' (1'27''/100m, 23ème temps)

T1 + Vélo + T2 : 10'09'' (5ème temps)

T2 + Course : 4'48'' (18,750km/h, 3'12''/km, 1er temps)

6ème élite sur 68 partants.

FINALE

17'56''

Nage : 2'43'' (1'30''/100m, 24ème temps)

T1 + Vélo + T2 : 10'14'' (14ème temps)

T2 + Course : 4'59'' (18,090km/h, 3'19''/km, 12ème temps)

13ème élite sur 35 partants.

 

Partager cet article

Published by sacha-cavelier-endurance-run - dans Récits de triathlons Super-sprint
commenter cet article

commentaires

SPONSORS

 

 

 

 

 

*******************************************************

Suivez-moi sur Strava

Sacha Cavelier


 

Instagram