Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2015 4 31 /12 /décembre /2015 19:27

   A la fin de l'été, j'ai dépensé mes économies dans un beau voyage pour quelques jours à Noël pour les 25 ans de ma copine. Nous rêvions d'aller voir la Californie depuis longtemps, et je ne pensais pas que mon budget ne le permettrait, pourtant, une ville de Californie était envisageable : San Diego. Hasard ou destin, la Californie, avec le sud de la France et l'Australie a été le berceau du triathlon, et en particulier San Diego où ce sport s'y est très développé dans les années 90 (et continue de s'y développer, avec une WTS qui y a pris place plusieurs années). Nous étions donc en repérage.

A 50m de la maison.

A 500m de la maison.

   Pour moi, il s'agissait bien entendu d'un voyage plutôt qu'un camp d’entrainement, j'ai laissé mon vélo à la maison, et je ne me suis même pas inscrit au San Diego Holidays half marathon du 27 décembre. Mais les quelques entrainements que j'y ai fait ont tous été inoubliables.

   En général, même si nous adorons les USA, nous trouvons toujours quelques choses de dérangeant, comme la proportion inquiétante d'obèses ou de homeless (Miami), ou la junk food comme seule option possible (en Caroline du Sud, je suis tombé malade d'indigestion au bout de trois jours,et pourtant ceux qui me connaissent savent que je suis une benne à ordures la plupart du temps). Mais là, en Californie, tout a été d'une perfectitude extrême. Nous avons pu manger végétarien, voire même végan tout le séjour grâce aux restaurants et supermarchés bios et santé un peu partout (Whole food markets), les gens sont sympathiques, les sportifs sont omniprésents dans le paysage à toute heure de la journée, à toute journée de l'année (course, vélo, nage, surf, randonnée, basket, ....), et bien sûr 17°C, le soleil et les palmiers en fin décembre. Notre AirBnB était à 500m de la plage dans le quartier incroyable d'Ocean Beach, et la mauvaise desserte des transports dans ce coin là nous a obligé à louer trois jours une voiture, ce que nous ne regrettons pas puisque cela nous a permis de faire des activités jusqu'à Los Angeles et dans les réserves naturelles, comme la randonnée dans la montagne désertique Mount Watson.

Grand acteur américain.

J'avais demandé une economy, mais c'est tout ce qu'il restait. "On va faire avec".

   Côté entrainement, le premier jour, les vagues de l'océan n'ont pas voulu de moi alors j'ai fait une séance d'intervalles dans les grosses montées du quartier. Le lendemain matin, au lever du soleil, la mer était toujours agitée alors après une petite course sur le sentier de bord de mer avec ma copine, je suis allé nager dans une piscine extérieure, gratuite, chauffée, entourée de palmiers, rien que ça. Le troisième jour, j'ai fait une longue de 20km dans la réserve naturelle de Sunset Cliffs, qui ma pris trois heures, car il ne faut jamais partir avec son appareil photo dans une réserve qui mélange désert et bord de mer. Le dernier jour, enfin l'océan pacifique a voulu de moi. La séance a été courte car les vagues étaient de retour à 7h30, mais j'ai eu tout de même le temps de me faire une frayeur avec deux phoques qui sont venus nager à côté de moi dans les rouleaux (je n'ai pas peur des phoques, mais de quelque chose qui a plus de dents et qui, paraît-il, se balade dans le coin).

Phoques en intense activité à La Jolla.

   Torrey Pines.

Mount Watson.

Sunset Cliffs.

Partager cet article

Published by sacha-cavelier-endurance-run - dans Camps d'entrainement - Voyages
commenter cet article

commentaires

SPONSORS

 

 

 

 

 

*******************************************************

Suivez-moi sur Strava

Sacha Cavelier


 

Instagram