Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2016 1 28 /03 /mars /2016 17:03

   Cette année, j'ai voulu reproduire le même plan qu'en 2016 : Une belle préparation hivernale, le demi-marathon de New York avec pour objectif de battre le temps de l'an dernier (1h16'18'') et un demi-marathon fin avril (Montréal cette fois), plat et plus dans le pic de forme pour battre mon record personnel (1h14'37'').

   J'étais très confiant à New York puisque le volume hivernal avait été plus élevé qu'en 2015 (build-up hebdomadaire de 90-100-110-120-130km jusqu'à deux semaines de l'épreuve, 130km étant ma plus grosse semaine à vie, tout en gardant une base de nage et de vélo), et en plus j'avais intégré beaucoup de côtes à mes sorties lentes et mes allures demi-marathon.

   Hélas, tout ne s'est pas passé comme prévu ! Grosse contre-performance, que j'ai sentie arriver dès le kilomètre 5, où mes cuisses ont commencé à beaucoup souffrir à cause des côtes (le parcours à New York a une première moitié dans les côtes de Central Park, et une deuxième moitié plate). Au kilomètre 10, mes cuisses faisaient terriblement mal malgré mon temps au 10km identique à celui de 2015, les jambes explosées en plus. J'ai tout de même accéléré à 3'33''/km pour garder un semblant de plan de match, mais au kilomètre 15, j'ai mis le clignotant à droite car je n'ai jamais eu aussi mal aux cuisses depuis mon marathon de 2012. Les 6 derniers kilomètres ont été un chemin de croix, et j'ai failli carrément marcher dans la petite descente sous un pont au kilomètre 20.

   Facture : 1h16'59'' et 41 secondes de plus que l'an dernier. Cependant, je ne suis pas vraiment déçu, car je savais que je ne me présentais pas pour un record, et surtout que d'après le coach Dorys, le problème vient que je n'ai pas complètement récupéré de mon gros kilométrage (les deux dernières séances de piste avant la course avaient été en effet douloureuses musculairement). La bonne nouvelle est donc qu'il me faut récupérer de mon hiver pour voir ma forme décoller, et courir 1h17 avec des jambes ouvertes les 3/4 du parcours est plutôt rassurant, au moins sur mon seuil de résistance à la douleur.

   Si le vent est de mon côté, ce sera plus au 10km de St Laurent, et au demi-marathon de Montréal que les cuisses auront plutôt intérêt à la fermer !

PS : à 180 balles le dossard et pas un ticket de métro offert pour rentrer au départ à 10km de l'arrivée, pas sûr de retourner me faire mal dans les côtes en 2017...

COURSE : NYC 1/2 2016OBJECTIF : Battre le temps de 2015 (1h16'18'')MOYENS : Pleins de côtes à l'entrainement, plus de...

Posted by Sacha Cavelier Triathlete on Monday, March 21, 2016

NEW YORK CITY HALF MARATHON - 21,1KM

1h16'59''

16,445km/h,  3'38''/km

129ème sur 20149 finishers

29ème men 25-29 years.

Partager cet article

commentaires

SPONSORS

 

 

 

 

 

*******************************************************

Suivez-moi sur Strava

Sacha Cavelier


 

Instagram