Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2017 4 22 /06 /juin /2017 15:12

   Samedi dernier, je me suis rendu à Drummondville, mais pas pour faire du triathlon comme d'habitude. Parmi toutes les épreuves ce jour là, seul le duathlon faisait parti de la coupe du Québec et présentait des bourses. Autant être honnête, si je peux faire une course tout en remboursant la location de la voiture, l'inscription, le camping et le resto du midi, ça vaut la peine de pas nager exceptionnellement. Car en plus, le duathlon présentait un niveau plus relevé que les triathlons du même évènement, et ça promettait une belle bagarre.

   Sur la ligne de départ, j'ai tout de suite vu que je n'étais pas le plus rapide des coureurs. Alors, comme la séance de piste du mardi de la même semaine m'avait clairement montré que je suis dans une super forme de course à pied, j'ai décidé d'adopter une stratégie particulière : Je suis parti très vite (premier kilomètre en 3'10'') pour asphyxier le monde qui essayait de me suivre. Cela a très bien marché car sur le premier kilomètre, un gros groupe me collait, et au deuxième kilomètre, j'étais loin en tête, même en ayant ralenti. Par la suite, j'ai encore ralenti et deux coureurs m'ont passé. Je me suis retrouvé intercallé 20 secondes derrières ces deux là, mais 40 secondes devant mes principaux rivaux.

   Sur le vélo, j'ai été dans mon élément comme d'habitude. J'ai pris la tête au bout de 5km, et j'ai signé le meilleur temps du jour. Les watts n'étaient pas super bons cependant (même puissance moyenne que sur le 100km du camp Bart Coaching incluant la boucle du 70.3 Mt Tremblant il y a moins d'un mois), car c'était une semaine de 400km de vélo (dernière semaine de volume avant le 70.3 Mt Tremblant), et ça s'est ressenti dans la fraicheur musculaire.

   La partie finale de course à pied a été plus agréable, puisqu'avec une minute d'avance, je n'ai pas eu besoin de beaucoup réfléchir, et j'ai juste déroulé en attendant de franchir la ligne d'arrivée.

   Pour être honnête, je ne pensais pas gagner vu les spécialistes de duathlon au départ. C'est peut être un signe que la forme est vraiment bonne, et il n'en fallait pas moins pour me donner un petit boost de confiance pour la course à Tremblant 8 jours plus tard.

   En plus d'avoir inauguré notre première nuit de camping avec ma chérie et le Milton, la journée s'est terminée par le rituel de la ballade dans les passerelles dans la réserve mondiale de biosphère à Nicolet (sans oublier la baraque à frites du port !). C'est une promenade que je recommande vivement surtout lorsque les tortues font bronzettes comme c'était le cas ce samedi.

DUATHLON DE DRUMMONDVILLE - 5KM+20KM+2,5KM

57'19''

Course à pied 1 : 16'57'' (3'23''/km, 17,699km/h, 3ème temps)

T1 + Vélo + T2 : 31'14'' (1er temps)

Course à pied 2 : 9'10'' (3'40''/km, 16,364km/h, 8ème temps)

1er sur 78 partants

1er homme 20/29 ans.

Partager cet article

Published by sacha-cavelier-endurance-run - dans Récits de duathlons Sprint
commenter cet article

commentaires

SPONSORS

 

 

 

 

 

*******************************************************

Suivez-moi sur Strava

Sacha Cavelier


 

Instagram