Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2014 7 27 /04 /avril /2014 21:06

unamed.png   "The good pace is a suicide pace. Today is a good day to die."

   Même si c'est finalement les conseils de Steve Prefontaine que j'ai décidé 10257789_10203777124896678_5915890464393105600_n.jpgde suivre, j'avais initialement d'autres plans pour le demi-marathon de Montréal, support des championnats canadiens de la distance, surtout pendant une bonne semaine de 21h d'entrainement avec pas loin de 300km de vélo. Il faut dire que je n'étais pas du tout en confiance sur ma progression en course à pied, à cause de deux courses de 10km dans le mauvais temps qui ne m'ont pas permis de vérifier les progrès pendant l'hiver (LaSalle en mars, dans la tempête de neige, et St Laurent en Avril dans le vent). C'était aussi l'occasion de tester ma tenue complête Zoot. Donc le but était de partir sur un rythme de 1h19 et d'accélérer si possible sur la fin. Mais en voyant mes amis Steve et Jean-Philippe, bien décidés à partir sur du 3'40''/km, et avec le vent qui s'annonçait, je n'ai pas eu d'autre choix que de les suivre... Après avoir vidé un bidon de Pro Circuit X1...

Bric-a-brac-5058.jpg   Durant ma course, je n'ai fait que traverser des high et des down. Un premier down sur les premiers kilomètres, où je me questionnais sérieusement si j'allais vraiment tenir cette vitesse jusqu'au bout. Puis un high au kilomètre 7, car avec le vent dans le dos, tout semblait facile. Au kilomètre 9, dans la grosse portion de 2.5km face au vent, il a fallut faire un travail d'équipe: Steve donnait un top toutes les 30 secondes pour indiquer qu'il fallait changer le relayeur de tête. A ce petit jeu, nous avons gardé le pace même dans le vent, en passant en 36'55'' au 10km, on pace. Puis, malgré le vent dans le dos, je n'ai pas pu éviter un petit down sur quelques kilomètres, la fatigue devenant présente.

   En passant au kilomètre 15 en 55'25'', le moral est un peu revenu, et les jambes aussi, sachant que la ligne d'arrivée n'était plus qu'à 6km, et les encouragements de ma belle allaient pleuvoir dans deux kilomètres. J'ai alors un peu accéléré, claquant deux kilomètres en 3'30'', ce que j'ai aussitôt payé au kilomètre 17, les deux jambes complêtement explosées, avec 4 kilomètres à tirer pour rentrer vivant au bercail. Jean-Philippe est revenu sur moi, et j'ai du lutter pour rester avec lui, Steve suivant juste derrière, tous trois pétant le 1h18 largement à la ligne d'arrivée, avec un pace moyen sur la course de... 3'40''/km. Ca a tenu !

   Cette course m'a rendu profondément heureux, car je peux enfin mesurer le fruit de mes efforts de cet hiver, diminuant mon précédent record personnel par deux minutes. Bref, dans 10 jours, la saison de triathlon débute, et je suis enfin confiant.

Bric-a-brac-5063.jpgCrédit photo: https://www.facebook.com/GwendolinePichardPhotography

 

DEMI-MARATHON DE MONTREAL - 21,1KM

1h17'38''

16,307km/h,  3'40''/km

39ème sur 2663 finishers

10ème homme 25-29 ans.

Partager cet article

commentaires

SPONSORS

 

 

 

 

 

*******************************************************

Suivez-moi sur Strava

Sacha Cavelier


 

Instagram