Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 16:17

    Après la bonne première surprise sur le duathlon d'Oka il y a quelques semaines, mon ami Fred et moi, les chasseurs de duathlon, sommes partis en direction de Drummondville, pour un duathlon au parcours plus rapide, mais de niveau un peu plus relevé. Le réveil matinal mélangé au nombreux travaux sur la route nous ont fait perdre de nombreuses minutes, ce qui a rendu bien stressant les préparatifs d'avant course. Pour ma part, je n'ai pas eu le temps de remplir ma gourde de vélo, ni de mettre des élastiques pour faire tenir mes chaussures. Mais je n'ai pas à me plaindre car Fred ratera carrément son départ et partira finalement avec les duathlon relai 5 minutes plus tard. Incident heureusement sans gravité, puisque les organisateurs reporteront plus tard son temps sur le duathlon individuel, mais il faut reconnaître que fred n'a pas pu compétitionner à 100% du coup.

   Bref, sur ma ligne de départ, ne voyant pas Fred arriver, je me suis reconcentré sur ma course. Dès le départ, j'a senti de superbes sensations dans les jambes, grâce au début de repos pour l'Ironman de Nice que j'ai commencé à prendre ces derniers jours. Beaucoup de coureurs partis en avant de moi ont trés vite ralenti dès les premiers 500m. J'essaye de boire à beaucoup de ravitaillements pour compenser l'absence d'eau que j'aurai sur le vélo. Je me retrouve alors 3ème, mais avec un rythme plus que soutenu, trop même. Ma fraîcheur m'a permis néanmoins de le garder, de doubler le 2ème, et de terminer en 16'37'' le premier 5km, même si à mon avis il manquait quelques décamètres pour compléter la distance. Le premier avait déjà pris pas mal d'avance mais tout restait en jeu avant le vélo.

   Sur ma première transition, sans élastiques pour tenir mes chaussures clipsées sur les pédales de mon vélo, j'en perds une et fait demi tour pour aller la chercher, et le troisième sort avant moi du parc à vélo. Je pars donc comme une furie sur le vélo, 48km/h dans le faux plat descendant. Je ne roule pas en dessous de 40km/h. Malgré ça, je ne double mon bonhomme, vélo time trial et casque aéro, pas avant le kilomètre 7 et repasse second. Au demi tour, je me rends compte que le premier garde une bonne avance, que j'aurais bien du mal à refaire. Je continue à tout donner sur la deuxième moitié, mais j'ai plus de mal cette fois à ne pas redescendre sous les 40km/h. Mon compteur m'indiquera que j'ai fait les 20km de distance en moins de 30 minutes. Très content de moi, je descends de vélo pour aller dans la zone de transition. Non seulement je perds à nouveau une chaussure, mets du temps à retrouver ma place dans la zone, mais en plus le troisième me dépasse à nouveau. Il n'était vraiment pas loin et tout va se jouer sur les derniers 2,5km de course.

   Je repars donc à plein régime 10m derrière mon adversaire. Presque en même temps, au bout d'une minute, la fatigue nous rattrappe, et nous ralentissons. Je parviens toutefois à ralentir moins que lui, l'écart diminue, et lorsque je suis à son niveau, je donne un coup d'accélérateur pour éviter qu'il ne s'accroche à moi. Sachant que je ne rattrapperai plus le premier, je décide de courir en sorte de finir 2ème. Pendant 2km, une dizaine de mètres à peine me sépare de mon poursuivant, et je n'ose à peine me retourner, donnant toute mon énergie. C'est à 500m de l'arrivée que l'écart se creusera légèrement, et je ne cesserai pas de me retourner avant de franchir l'arche, 11'' devant mon adversaire, et 1'35'' derrière le premier. C'est une vraie joie de finir de la sorte, de finir une course intense du début à la fin. Et puis moi qui voulait briser l'heure, en voyant 57'23'' sur les résultats, je pourrai me considérer plus que satisfait. Le seul regret aura été de ne pas avoir pu racer aux côtés de Fred, 4ème de la course après que les organisateurs aient reporté son temps, et connaître une belle bataille avec lui comme à Oka. Bref, voilà une bonne dernière prise de confiance avant la dernière ligne droite vers le jour surement le plus important de ma vie, dans 8 jours...

581296_10151817513320507_1086103267_n.jpgDUATHLON DE DRUMMONDVILLE - 5KM+20KM+2,5KM

57'23''

Course à pied 1 : 16'37'' (18,054km/h, 3'19''/km, 3ème temps)

Transition 1 + Véloroute +  Transition 2 : 32'12'' (3ème temps)

Course à pied 2 : 8'33'' (17,544km/h, 3'25''/km, 3ème temps)

2ème sur 60 arrivants

1er homme 20/24 ans.

Partager cet article

Published by sacha-cavelier-endurance-run - dans Récits de duathlons Sprint
commenter cet article

commentaires

SPONSORS

 

 

 

 

 

*******************************************************

Suivez-moi sur Strava

Sacha Cavelier


 

Instagram