Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 19:06

5   6 jours après le demi-ironman à Mt Tremblant, j'avais prévu d'aller faire une course avec mon ami Alain Lafleur, qui n'est autre que le champion du Québec en duathlon sur les distances sprint et olympique. Je voulais faire cette course avec lui depuis longtemps, mais difficile de caser un duathlon dans la saison de triathlon. Du coup il a fallu attendre que les triathlons se terminent, et ce duathlon à St Sauveur tombait à pic, surtout que j'avais eu une course catastrophique à cause de problèmes mécaniques il y a deux ans à cette même course. Cela permet aussi de prolonger la saison de vélo d'une semaine !

   Malheureusement (ou heureusement pour moi ?) Alain s'est blessé juste avant la course et j'ai dû me résoudre à y aller seul, un peu triste de voir que notre duel n'aurait pas lieu ! Alors je me suis motivé en prenant ça comme une revanche sur l'édition 2012. Je n'aime pas les duathlons à cause de l'absence de nage, je ne me fais pas mal en bassin à l 'année pour ne pas nager durant les courses ! Mais ce matin là, il faisait si frais (en dessous de 10°C, très nuageux), que j'étais bien heureux de ne pas avoir de nage. Le format atypique (3/29/3) favorisait les cyclistes, ce qui fait que je m'attendais à être un peu aux avants-postes, sur le vélo au moins. En ne me pointant pas à la piste de la semaine, j'ai retrouvé des jambes très fraîches et une bonne forme.

   Sur le départ, comme d'habitude, tout le monde est parti 4vraiment vite. Je me suis retrouvé hors du top 10 avant de rattraper tout ce monde au premier kilomètre que j'ai passé en 3'15''. Je pense que les 10 personnes devant moi ont dû partir à 3'00''/km et qu'ils auraient tout à gagner à partir moins vite, mais je ne vais pas me plaindre, ça me facilite la tâche ! Nous nous sommes retrouvés à deux à l'avant, et j'étais assez à l'aise dans les petites montées, avec d'excellentes sensations dans les jambes. Dans le parc à vélos, je prends la tête et ne la lâche plus. Avec le vent, le froid et les montées, la moyenne n'est pas si élevée, je grelotte sur certaines portions, mais l'effort est là car je suis confortablement en tête. En sortant de la deuxième transition, je prends même le luxe d'embrasser ma chérie qui m'encourage dans le froid, puis je gère ma course pour arriver premier.. À la table de ravitaillement.

   Finalement, c'était une belle conclusion sportive et gastronomique à la saison avant de se consacrer à la course sur route jusqu'à la fin de l'année. Merci à Zoot, BlackAce cycling, Pro Circuit et Smith Optics de m'avoir rendu plus rapide, et à ma chérie de m'avoir encouragé !

3

DUATHLON DE SAINT SAUVEUR 3KM+29KM+3KM

1h'09'15''

Course à pied 1 : 10'10'' (17,705km/h, 3'23''/km, 1er temps)

Transition 1 + Véloroute +  Transition 2 : 48'22'' (2ème temps)

Course à pied 2 : 10'45'' (16,744km/h, 3'35''/km, 2ème temps)

1er sur 106 arrivants

1er homme 25/29 ans.

Partager cet article

Published by sacha-cavelier-endurance-run - dans Récits de duathlons Sprint
commenter cet article

commentaires

SPONSORS

 

 

 

 

 

*******************************************************

Suivez-moi sur Strava

Sacha Cavelier


 

Instagram