Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2014 1 19 /05 /mai /2014 05:41

1-copie-1

 P1130709  Le 70.3 Pays d'Aix a été l'un de mes premiers triathlons, lors de ma première saison en 2011. J'étais alors en mode découverte, et j'ai toujours voulu y retourner pour faire un bon résultat. Il faut dire que c'est motivant d'avoir une course 70.3 à 50km de là où j'ai grandi. Aussi, quand la date a changé de septembre à mi-mai, pendant mes vacances, j'ai sauté sur l'occasion.

   Vu l'hiver déprimant qu'on a eu au Québec, mon but était de limiter la casse en vélo, mais de bien nager et bien courir, car ayant bien travailler ces disciplines pendant l'hiver. Avec le recul, même le vélo a bien été, grâce aux sorties de qualité de dernière minute pendant avril et début mai.

   Mes parents sont depuis peu arbitres de triathlon, et ils ont été aux premières loges pendant la course pour me voir, surtout au départ de la natation, ce qui a été vraiment agréable, surtout qu'il ne m'ont pas mis de carton, il faut dire que je suis resté sage toute la semaine. P1130713

   Bref, à 5h30 du matin le jour J, les bus nous ont mené sur le lieu du départ au lac de Peyrolles. Pour une fois, je ne pars pas en derniére vague, mais juste après la vague des pros et des femmes. On ne sera donc pas gênés sur le parcours vélo. L'eau est à 18°C et le wetsuit est autorisé. Il n'y a pas un nuage et la journée s'annonce très chaude. Je bois une gourde de Pro Circuit X1 avant le départ pour bien m'hydrater, et j'ai une autre gourde sur le vélo, avec un gel X4. Le but et de tenir avec ça jusqu'au ravitaillement du kilomètre 75, et donc de sauter les deux premiers ravitaillements pour gagner du temps.

   Sur cette course, c'est avec le wetsuit Zoot Force 3.0 que j'ai nagé (en attendant que le Prohpet 2.0 sorte de l'usine), ce qui m'a très bien réussi. Le départ a été très rapide, on dirait que tout le peloton de nageurs effectue un sprint de 300m avant de ralentir considérablement. Bien qu'en première ligne, je me fais remuer les 300m premiers mètres, mais ensuite m'extirpe du peloton et prends mon rythme de croisière. Comme à mes premiers triathlons de début de saison, j'ai vite mal aux bras et aux épaules, même aux cuisses. Je ne suis pas habitué à un rythme soutenu sur 1900m. Je sors les épaules en vrac de l'eau, mais nage en 28'31'', soit le même temps qu'à Muskoka en fin de saison 2013, ce qui est très encourageant, sachant que j'ai habituellement 1'30'' de différence entre une nage en début de saison et une nage en fin de saison. P11307201   La transition est vraiment très longue, 700m à courir pieds nus en wetsuit pour rejoindre le parc à vélo. Lorsque le vélo commence, nous avons droit à 15km de plat avec vent de face à 30km/h. La route est parfaite et je suis déjà à 39km/h de moyenne, boosté par les gros vélos de contre-la-montre autours de moi. Lors de la première montée, le goudron devient vraiment mauvais, et ce sur 12km. Moi et trois autres gars nous faisons avertir par un arbitre car nous sommes trop proches. Comme les trois gars autours de moi ont l'air louche (l'un d'eux, un suisse, m'a même proposé de rouler ensembles, je n'ai même pas répondu), je mets une petite accélération dans la côte pour m'éloigner d'eux. Bonne idée, car je ferais tout le reste de la course seul et sans problèmes. Les deux premières difficultés se font finalement assez bien, la pente n'est pas trop élevée, et après la deuxième grosse montée, un long faux plat descendant 8permet de rouler à 50km/h pendant de longues minutes, et je mesure toute la qualité des roues Blackace C6 qui fendent l'air. Au pied de la dernière difficulté, au kilomètre 70, j'ai le moral au plus haut avec 37km/h de moyenne au compteur. Mais le col du cengle et ses 5km auront raison de ma moyenne. Au total, nous auront eu 1250m d'ascension sur le parcours (pour comparer, le Revolution 3 Quassy en a 1150m), mais ces dénivelés étant bien concentrés sur trois grosses montées, il y a de la place pour des parties bien roulantes qui remontent la moyenne. Derrière le col du cengle, après une courte montée (Le Tholonnet), nous avons à nouveau du plat dans la ville d'Aix, mais avec beaucoup de virages en angle droit et relances, et la moyenne reste à un peu plus de 36km/h. Je pose le vélo en 2h28. P1130724

16   La course a pied consiste ensuite en 4 tours d'un peu plus de 5km, majoritairement plat, avec de très courtes montées dans le parc de la Torse au milieu de la boucle. Pour la partie course à pied, j'étais équipé d'un deux pièces Zoot Ultra Tri, dont la technologie cold black qui garde au frais m'a très été utile sous la chaleur de fin de matinée. Pour les chaussures, j'ai couru avec des Zoot Ultra Race 4.0 car j'ai fait toute ma saison passé avec, donc je sais que je cours bien avec, et surtout elles font gagner un temps précieux en transition. Je suis parti sur mon rythme objectif, 4'00''/km. J'ai été inquiété dans le premier tour par un crampe à la cuisse, mais je ne l'ai pas écouté, j'ai continué, me suis bien hydraté et elle a finit par passer. J'ai été à peu 4près constant sur mes 4 tours, sauf le dernier où j'ai payé un peu les efforts en vélo, car je finis en 1h24 sur un parcours d'environ 20,5km, soit 1h26 s'il y avait eu la distance. J'ai deux minutes de trop à mon goût, mais suis très heureux de ce temps en début de saison, et surtout de briser le 4h30 compte tenu des difficultés en vélo, et des transitions interminables. Concernant le vélo, j'ai comme prévu été battu par beaucoup de monde qui roule à l'année en Europe. Mais la bonne nouvelle est que j'ai un meilleur bike split que 9 des 22 pros, à la différence près que eux ont allongé 1h21/1h22 minimum sur la course à pied. Donc finalement mon vélo n'est pas si mal et c'est plus sur la course à pied que j'aimerais progresser. En attendant, mon objectif de courir à 4'00''/km se concrétise, surtout si le parcours vélo est moins taxant. Je n'ai plus fait de 70.3 faciles depuis 2012, et j'ai hâte de voir le temps que je peux sortir sur un all flat comme ceux qui s'en viennent en 2014. 10IRONMAN 70.3 FRANCE PAYS D'AIX - 1,9KM+90KM+21,1KM

4h28'33''

Swim : 28'31'' (1'30''/100m, 85ème temps)

Transition 1 : 3'55''

Bike : 2h28'42'' (36,315km/h, 70ème temps)

Transition 2 : 2'51''

Run : 1h24'36'' (14,965km/h, 4'00''/km, 68ème temps)

57ème sur 1659 arrivants

6ème men 25/29 ans.

Les photos ici.

Partager cet article

Published by sacha-cavelier-endurance-run - dans Récits de triathlons 70.3
commenter cet article

commentaires

SPONSORS

 

 

 

 

 

*******************************************************

Suivez-moi sur Strava

Sacha Cavelier


 

Instagram