Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2014 5 09 /05 /mai /2014 04:21

   Ce jeudi 8 mai, jour férié en France où je viens de débarquer il y a quelques jours, ma saison de triathlon vient de commencer. Avec une température qui avoisine les 30°C, c'est un régal de s'entraîner et de courir les premières courses de la saison. Dans une grosse semaine en vue de la course à Aix dans 10 jours (Ironman 70.3), je n'ai pas réellement pris de repos pour ce sprint de la côte bleue. Au menu, une nage en mer dans l'eau à 17°C, un 18km de vélo sur un parcours extrêmement accidenté, et une course à pied de 5km avec un passage de montée-descente de trail dans les sentiers.

Bric-a-brac-0008.JPG   Le niveau a été à ma surprise très relevé. Déjà, la course est une manche du championnat français élite de 3ème division, et avec 586 participants au total. Mais, en plus, deux gros poissons sont présents dans le banc, avec qui j'ai eu la chance de discuter après la course : Bertrand Billard, champion du monde longue distance ITU, lui aussi en préparation pour la course à Aix, et Pierre Le Corre, champion du monde espoir ITU, qui a couru son 10km en 30'40'' lors du triathlon olympique où il a acquis son titre à Londres l'an dernier. Ce dernier est venu travailler du rythme à cause de sa course qui ne l'a pas satisfait à Cape Town en Afrique du Sud la semaine passée.

   Avec autant de participants sur un sprint, je savais que ça allait se Bric-a-brac-0014.JPGbousculer, en particulier dans l'eau. En plus, parti dans la dernière vague, je n'ai jamais vraiment réussi à faire ma nage, à cause des nageurs plus lents dans lesquels je suis continuellement rentré en collision. J'ai fait la moitié de la nage la tête hors de l'eau pour regarder devant moi, et me suis bien arrangé les muscles des épaules. Je nage finalement une minute plus lent que l'an passé, en 13'38'', mis je relativise en me disant que Billard a nagé 11'13'' (soit 1'30''/100m) et que peut être la distance était un peu longue, ou que la houle de la mer nous a bien ralenti.

   Sur le vélo, je me suis senti en excellente forme (merci aux boissons Pro Circuit). Les jambes ont souffert, mais je n'ai fait que doubler du monde sans jamais me faire doubler. J'ai signé le 23ème temps vélo (merci les roues Blackace), en 29'02'', à 1'04'' d'un Pierre Le Corre, soit un 37km/h de moyenne, ce qui témoigne de la difficulté.

Bric-a-brac-0020.JPG   En course à pied, j'ai été très à l'aise sur le plat, mais j'ai été quasiment à l'arrêt dans la grosse montée (ce n'est décidément pas mon fort), comme dans la descente de trail, avec des chaussures pas idéalement adaptée. La traversée d'une plage de sable m'a aussi bien coupé le rythme, mais j'ai finalement sorti un 18'25'' (3'41''/100m), qui me satisfait même s'il est loin du 16'38'' de Billard qui remportera l'épreuve pour 7 secondes.

   Je me classe 26ème au final, très satisfait de ma première épreuve de la saison, qui est en générale plus catastrophique que ça. Il s'agit maintenant d'enchainer du volume jusqu'à dimanche, avant de commencer le tapper.

Bric-a-brac-0028.JPG

 

TRIATHLON DE LA COTE BLEUE - 750M+18KM+5KM

1h04'13''

Swim : 13'38'' (1'49''/100m, 57ème temps)

Transition 1 : 1'58''

Bike : 29'02'' (37,199km/h, 23ème temps)

Transition 2 : 1'09''

Run : 18'25'' (16,290km/h, 3'41''/km, 39ème temps)

26ème sur 586

8ème sénior 2.

Partager cet article

Published by sacha-cavelier-endurance-run - dans Récits de triathlons Sprint
commenter cet article

commentaires

SPONSORS

 

 

 

 

 

*******************************************************

Suivez-moi sur Strava

Sacha Cavelier


 

Instagram