Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2013 1 26 /08 /août /2013 15:48

2013-08-25 11.10.49    Le triathlon de Valleyfield est un évènement incontournable au Québec, car c'est l'un des rares, sinon le seul, triathlon proposant des bourses aux premiers. Cette année, les bourses étaient disponibles uniquement sur le sprint car ce dernier était le championnat provincial de triathlon sprint. J'ai longtemps hésité à m'inscrire au sprint, mais j'ai finalement opté pour l'olympique car je voulais coller à mon plan d'entrainement pour arriver en forme à Muskoka le 8 septembre, et aussi car je me disais que les jeunes juniors élites viendraient faire une razzia sur le sprint. Mais finalement, il y en avait autant sur le sprint que sur l'olympique, et si j'avais fait le sprint à la même vitesse que j'ai couru mon olympique, j'aurais gagné ma première bourse de triathlon. Mais je ne regrette pas, car je suis très satisfait de ma course à pied de 10km qui a été bonne pour une fois.

   Valleyfield est clairement une organisation qui pense plus au développement du triathlon qu'à son porte-monnaie comme la plupart des autres organisations. Les bourses, les rues complètement fermées aux voitures, le cadre magnifique, l'enthousiasme de la mairie sont des éléments appréciés qui méritent d'être soulignés. a.jpg   Contrairement à Magog, je n'ai quasiment pas pris de repos, 2013-08-25 11.19.00Valleyfield ne faisant pas parti de mes gros objectifs. Pourtant, quand on arrive le matin avec de bonnes jambes, du gros soleil, on se dit toujours que ce serait agréable de gagner. Le matin de la course, l'eau était à 23°C, à la limite de l'autorisation des wetsuits. Dure décision pour les frileux comme moi, aussi pendant que tout le monde écoutait les consignes du directeur de course, je me suis trempé seul progressivement au bord de l'eau. Sans wetsuit, la nage est plus lente aussi, et change la donne pour les nageurs moyens comme moi, car la combinaisons gomme les défauts de technique.

   Néanmoins, après avoir nagé les 300 premiers mètres dans le pack derrière deux ou trois nageurs, j'ai commencé à bien me sentir. J'ai fait des efforts de concentration sur ma technique ce qui m'a permis de distancer le groupe et de me caler à une centaine de mètres des deux premiers. Je fais deux boucles très égales en temps à 5 secondes près et sort troisième de ma vague (moins de 40 ans). L'un des juniors élites avec qui j'ai eu la chance de discuter après la course m'a annoncé qu'il avait nagé en 23 minutes au lieu de 20 habituellement et estimait à 200m la distance en trop. Je fais donc un bon temps de nage, confirmé par une bonne position en T1. d.jpg1148153 10202018419446215 415603416 n   Sur le vélo, composé de 8 boucles de 5km plates comme des crêpes, je prends un bon rythme et savoure les rues de la ville vides et des encouragements réservés aux premiers sur le parcours. Au bout de deux tours, je suis noyé dans la masse de cyclistes sortis de l'eau plus tard. A un moment donné, j'ai du repasser en deuxième position, puis à nouveau en troisième quand le futur vainqueur m'a doublé. Excellent dans les gros virages où ils ne freinait jamais, il a été bien plus fort que moi sur ce parcours là où je ne suis pas à mon aise, meilleur pilote que moi en tout cas. Sorti de l'eau 30 secondes derrière moi, il arrive une minute avant moi en T2.

   Sur la course à pied, je ne savais pas à quoi m'attendre compte tenu que je n'ai bien couru que sur des 5km cette année. Mais en signant le meilleur chrono de course à pied (à 2 secondes près), j'ai appris que je cours très bien après un vélo plat. C'est encourageant, et ça m'a permis de remonter à la seconde place peu avant la mi-course, et malheureusement de ne reprendre que 20 insuffisantes secondes au leader.

   Une belle deuxième place sur l'avant dernier triathlon de 2013. Prochaine course l'IronMan 70.3 Muskoka à Huntsville, ON le 8 septembre. 998775 10151801669471999 2060339610 nTRIATHLON DE VALLEYFIELD - 1,5KM+40KM+10KM

2h11'06''

Nage : 25'54'' (1'43''/100m, 5ème temps)

Transition 1 + vélo + transition 2 : 1h08'02'' (2ème temps)

Course : 37'12'' (16,129km/h, 3'43''/km, 2ème temps)

2ème sur 180 partants

1er homme 25/29 ans.

Partager cet article

Published by sacha-cavelier-endurance-run - dans Récits de triathlons Olympique
commenter cet article

commentaires

SPONSORS

 

 

 

 

 

*******************************************************

Suivez-moi sur Strava

Sacha Cavelier


 

Instagram