Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 juin 2017 4 22 /06 /juin /2017 19:42

   Du 29 avril au 20 mai, j'ai passé trois semaines dans le sud de le France pour ma "mise en forme de vélo" annuelle. J'ai insisté sur le volume basse intensité et voilà les statistiques et vidéos de ce camps :

- Samedi 29 avril / Vendredi 5 mai : Je suis arrivé le samedi qui a donc été assez calme, surtout que le lendemain j'ouvrais la saison avec un sprint. Mais je me suis mis au travail dès le lundi pour cumuler 10,35km de nage, 499,6km de vélo et 78,5km de course pour un total de 27h39'. Voici aussi une vidéo montrant le cadre d'entrainement :

 

- Samedi 6 mai / Vendredi 12 mai : Je participais à un autre sprint le 8 mai, jour férié en France (fête du travail, et donc je bossais ce jour-là, c'est un comble). J'ai cumulé 12,05km de nage, 525,8km de vélo et 66km de course (total 28h38'). Les kilomètres de vélo sont restés élevés mais la course a été plus tranquille pour avoir un minimum de jus pour le 70.3 Pays d'Aix.

 

- Samedi 13 mai / Vendredi 19 mai : Cette semaine a été plus tranquille puisque samedi et lundi était complètement sans entrainement à cause de la course à Aix le dimanche. Donc au final sur ce 70.3 plus les 4 jours suivants, j'ai cumulé 15,5km de nage (rien de mieux que de la nage pour la récupération), 433,7km de vélo et 55,6km de nage. J'ai aussi faite une belle séance d'eau libre :

 

   Enfin, je suis rentré au Québec le samedi 20 mai, et j'ai pu constater sur le duathlon de Sorel le lendemain que j'étais en forme.

Published by sacha-cavelier-endurance-run - dans Camps d'entrainement - Voyages
commenter cet article
5 octobre 2016 3 05 /10 /octobre /2016 15:06

   Cette année, j'ai décidé de faire mon camps d'entrainement annuel en France au mois de septembre. L'idée derrière était de faire un volume et une qualité en vélo juste avant mon retour sur la distance Ironman que je ne peux pas faire à Montréal. Afin de faire frcutifié le repos lié au voyage en avion, j'ai pris pars au 70.3 Weymouth le 12 septembre. Avec très peu de repos, j'ai commencé un travail spécifique pour l'Ironman de Barcelone le 2 octobre :

SEMAINE 1 : Nage 13,25km - Vélo 521,1km - Course 81,2km - 29h33'

Cette semaine de volume a été en réalité réparti en 6 jours puisque j'ai passé le lundi dans le train. En plus de quelques séances d'intensité dans les trois sports, voilà mes trois journées spécifiques à l'Ironman de barcelone :

JEUDI : 4300m de nage, 139km de vélo en routes montagneuses et 8km @ 4'30''/km.

SAMEDI : 194km de vélo plutôt sur le plat mais avec un maximum d'allure ironman.

DIMANCHE : 3660m de nage, 40,2km de vélo et enfin la longue sortie de course à pied, 36km dont environ 20km sous les 4'40''/km.

 

SEMAINE 2 : Nage 15,55km - Vélo 517,7km - Course 70,5km - 29h12'

Cette semaine était marqué par un début plus intense et une fin qui l'était moins puisque je commençais le repos pour Barcelone. Les trois journées spécifiques étaient donc :

MERCREDI : 155km de vélo en routes montagneuses avec toutes les montées à bloc et 12km @ 4'30''/km.

SAMEDI : 120km de vélo plutôt sur le plat mais avec un maximum d'allure ironman, ainsi qu'une nage en eau libre de 2000m plus pour la confiance.

DIMANCHE : 36,3km de vélo et une longue sortie de course à pied écourtée, 26km mais avec d'excellentes sensations et entièrement sous les 4'40''/km.

La semaine suivante a été très légère, avant l'Ironman de Barcelone, et la suivante aussi afin de bien récupérer.

Published by sacha-cavelier-endurance-run - dans Camps d'entrainement - Voyages
commenter cet article
31 décembre 2015 4 31 /12 /décembre /2015 19:27

   A la fin de l'été, j'ai dépensé mes économies dans un beau voyage pour quelques jours à Noël pour les 25 ans de ma copine. Nous rêvions d'aller voir la Californie depuis longtemps, et je ne pensais pas que mon budget ne le permettrait, pourtant, une ville de Californie était envisageable : San Diego. Hasard ou destin, la Californie, avec le sud de la France et l'Australie a été le berceau du triathlon, et en particulier San Diego où ce sport s'y est très développé dans les années 90 (et continue de s'y développer, avec une WTS qui y a pris place plusieurs années). Nous étions donc en repérage.

A 50m de la maison.

A 500m de la maison.

   Pour moi, il s'agissait bien entendu d'un voyage plutôt qu'un camp d’entrainement, j'ai laissé mon vélo à la maison, et je ne me suis même pas inscrit au San Diego Holidays half marathon du 27 décembre. Mais les quelques entrainements que j'y ai fait ont tous été inoubliables.

   En général, même si nous adorons les USA, nous trouvons toujours quelques choses de dérangeant, comme la proportion inquiétante d'obèses ou de homeless (Miami), ou la junk food comme seule option possible (en Caroline du Sud, je suis tombé malade d'indigestion au bout de trois jours,et pourtant ceux qui me connaissent savent que je suis une benne à ordures la plupart du temps). Mais là, en Californie, tout a été d'une perfectitude extrême. Nous avons pu manger végétarien, voire même végan tout le séjour grâce aux restaurants et supermarchés bios et santé un peu partout (Whole food markets), les gens sont sympathiques, les sportifs sont omniprésents dans le paysage à toute heure de la journée, à toute journée de l'année (course, vélo, nage, surf, randonnée, basket, ....), et bien sûr 17°C, le soleil et les palmiers en fin décembre. Notre AirBnB était à 500m de la plage dans le quartier incroyable d'Ocean Beach, et la mauvaise desserte des transports dans ce coin là nous a obligé à louer trois jours une voiture, ce que nous ne regrettons pas puisque cela nous a permis de faire des activités jusqu'à Los Angeles et dans les réserves naturelles, comme la randonnée dans la montagne désertique Mount Watson.

Grand acteur américain.

J'avais demandé une economy, mais c'est tout ce qu'il restait. "On va faire avec".

   Côté entrainement, le premier jour, les vagues de l'océan n'ont pas voulu de moi alors j'ai fait une séance d'intervalles dans les grosses montées du quartier. Le lendemain matin, au lever du soleil, la mer était toujours agitée alors après une petite course sur le sentier de bord de mer avec ma copine, je suis allé nager dans une piscine extérieure, gratuite, chauffée, entourée de palmiers, rien que ça. Le troisième jour, j'ai fait une longue de 20km dans la réserve naturelle de Sunset Cliffs, qui ma pris trois heures, car il ne faut jamais partir avec son appareil photo dans une réserve qui mélange désert et bord de mer. Le dernier jour, enfin l'océan pacifique a voulu de moi. La séance a été courte car les vagues étaient de retour à 7h30, mais j'ai eu tout de même le temps de me faire une frayeur avec deux phoques qui sont venus nager à côté de moi dans les rouleaux (je n'ai pas peur des phoques, mais de quelque chose qui a plus de dents et qui, paraît-il, se balade dans le coin).

Phoques en intense activité à La Jolla.

   Torrey Pines.

Mount Watson.

Sunset Cliffs.

Published by sacha-cavelier-endurance-run - dans Camps d'entrainement - Voyages
commenter cet article
18 avril 2015 6 18 /04 /avril /2015 15:30

   Comme chaque année, me voilà 4 semaines en France pour mes vacances, et un pour un stage de "remise en forme" pour le vélo. Cette année, j'ai choisi de faire les deux première semaines assez intenses, puisque les deux dernières seront obligatoirement plus tranquille (repos puis récupération du 70.3 Pays d'Aix). Le mot d'ordre est de faire du volume à vélo, et de la qualité à pied (deux séances de piste et une séance spécifique par semaine). Pour commencer, la température est exceptionnelle (entre 20°C et 28°C et gand soleil tous les jours) et voilà des vidéos que j'ai réalisé dans les superbes routes du sud :

https://www.youtube.com/watch?v=RvmIdYhm0B4&feature=youtu.be

https://www.youtube.com/watch?v=XAVIX7IB3mg&feature=youtu.be

Pour ce qui est des sentiers de course à pied, voilà une vidéo réalisée avec l'aide du chien Boston :

https://www.youtube.com/watch?v=SWaqDGTVVC4&feature=youtu.be

Enfin, voilà où on nage en avril dans le sud de la France :

https://www.youtube.com/watch?v=7B6GjJkAnGk&feature=youtu.be

(Vidéos en bas de l'article).

 

   Ensuite, voilà un récapitulatif quotidien et hebdomadaire :

SEMAINE 1 : Nage 10,6km - Vélo 528km - Course 67,3km - 27h59'

SAMEDI : Rien d'incroyable, juste un 41km de vélo sur le plat après avoir un peu récupéré de la nuit blanche dans l'avion pour vérifier que tout fonctionne.

DIMANCHE : Un record personnel sur semi-marathon en 1h14'37'' suivi de 85km dans les cols de la chaîne des alpilles.

LUNDI :  Une journée avec un peu de récupération du semi-marathon, avec 65km de vélo et 3400m de nage. Je vais essayer de courir tous les jours après les vélo dorénavant.

MARDI : Les choses sérieuses commencent avec 96km de vélo et 11km de course à la piste (2x3000m @ 3'22''/km et 3'32''/km).

MERCREDI : On pousse encore un peu plus : 111km de vélo dont deux cols à 800m d'altitude, pas facile avec le vélo de contre-la-montre, suivi d'un 10km avec les 2,5 premiers kilomètres @ 4'00''/km, puis un 3200m de nage le soir.

JEUDI : 83km de vélo suivi d'un 10km de course. Petite fatigue.

VENDREDI : La journée commence fort avec un 4000m de nage, mais a fatigue a disparu. J'en garde tout de même sous la pédale en vue du week end, et roule seulement 47km, mais fait un bon enchainement sur la piste avec 5000m @ 3'30''/km, 6x200m, puis 2000m @ 3'19''/km, pour un total de 13km. Les jambes ont très mal mais la forme est là.

 

SEMAINE 2 : Nage 14,8km - Vélo 595km - Course 82km - 34h01'

SAMEDI : Aujourd'hui, c'était le test de forme 70.3. Après 110km dans les Alpilles, autrement dit, dans des belles bosses et avec 6 gars du triathlon club Cavaillon (ce qui veut dire qu'on a fait toutes les montées à fond), je suis parti pour un 17.5km (1h21, moyenne 4'37''/km) avec 2x5km allure 70.3. J'ai fait mes 5km sur un parcours valloné défini à l'avance que j'avais aussi fait l'an dernier, et je les ai fait tout deux 30 secondes plus rapidement que l'an dernier, ce qui est très encourageant (3'53''/km pour le premier et 4'07''/km pour le second, oui un peu fébrile sur la fin).

DIMANCHE : La pluie a fait son appariiton, donc je n'ai roulé que 64km, et en ai profité pour nager 2900m et courir 13km, et recharger un peu les batteries.

LUNDI : Une journée de côtes, 83km à un peu plus de 20km/h de moyenne, dans les cols des Monts de Vaucluse, suivi d'une petite course de 3,5km de 2850m de nage (dont deux fois 400m @ 1'23''/100m).

MARDI : Cette fois, l'idée était de pousser sur du plat. J'ai roulé 99km pour me rendre jusqu'à la mer pour faire ma première nage en eau libre de l'année, juste un petit 2000m. Voilà la vidéo :

https://www.youtube.com/watch?v=7B6GjJkAnGk&feature=youtu.be

La qualité était du côté de la course à pied avec 16,5km dont 2x4000m @ 3'30''/km.

MERCREDI : Retour à la côte avec 64km jusqu'au sommet de la montagne du Luberon, avec un beau col de 10km (le Trou du rat). Ensuite, j'ai fait un enchainement de course à pied (7km) et la nage avec le club de triathlon (3100m, dont un 800m @ 1'22''/100m).

JEUDI : Toujours de la côte : 117km avec le géant de Provence au milieu, le Mont Ventoux, 21,5km d'ascension avec 1650m de dénivellé positiif. Toujours une petite course à pied enchainée immédiatement après (8km). Voilà la vidéo réalisée à 1912m d'altitude :

https://www.youtube.com/watch?v=XAVIX7IB3mg&feature=youtu.be

(Vidéo en bas de l'article).

VENDREDI : Après l'habituelle grosse séance de nage du vendredi (3900m), il était temps de faire un peu de récup sur le plat concernant le vélo (59km) et de la VMA à la piste (16km avec 2x5x400m).

 

SEMAINE 3 : Nage 10,85km - Vélo 199km - Course 43,5km - 13h34'

SAMEDI : Cette semaine, j'ai décidé que mon repos d'avant course commençait. Je n'ai donc roulé que 40km. Je coupe le volume, mais pas encore les intensités.

DIMANCHE : J'ai participé à mon premier triathlon de l'année, un sprint en bord de mer. Le compte-rendu est ici. Je me suis fini les jambes sur une sortir de 58km à 36km/h de moyenne.

LUNDI : Aujourd'hui, 1h28 de vélo et 1h13 de course (pas de nage à cause de la pluie).

MARDI : Dernière séance en eau libre avant le triathlon de dimanche. 3000m, et une séance de course de 3x3000m, dernière intensités de course à pied de la semaine.

MERCREDI : La forme est vraiment là, et mercredi était la dernière journée avec un peu de volume (1h37 de vélo, 3600m de nage et 5km de course).

JEUDI : 1h38 de vélo et 3000m de nage.

VENDREDI : 30 minute de course à pied.

 

SEMAINE 4 : Nage 9,2km - Vélo 216,2km - Course 61,6km - 15h05'

SAMEDI : Vérification de la température de l'eau pour la course du lendemain, donc nage de 500m dans une eau à 16°C.

DIMANCHE : 24ème pro à l'Ironman 70.3 Pays d'Aix en 4h26. Le compte-rendu ici. Les photos ici.

LUNDI : Repos complet et départ pour la Bretagne.

MARDI : 43km de vélo et 9km de course sur les côtes bretonnes.

MERCREDI : 42km vélo et 3300m de nage.

JEUDI : 42km vélo et 15km de course avec intervalles.

VENDREDI : 3500m de nage et 16,5km de course avant le retour dans le sud le lendemain (et ensuite retour à Montréal).

Published by sacha-cavelier-endurance-run - dans Camps d'entrainement - Voyages
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 22:30

   Début juin 2012, je me suis rendu à Lake Placid, petit paradis du triathlète, pour me faire mon dernier gros week end avant l'IronMan de Nice.

 

JOUR 1

   Arrivés le vendredi soir, nous avons, avec trois autres amis, à peine eu le temps de courir un 14km sous les gros orages.

 

JOUR 2

   Le lendemain, les choses sérieuses ont commencé, avec 2600m de nage dans le Mirror Lake à 8h du matin, enchaîné avec le parcours de 180km de l'IronMan Lake Placid, pas vraiment plat, et en finissant avec la montée de Whiteface, environ 14km, qui ressemble beaucoup à l'Alpe d'Huez en terme de pourcentage. Bref, on a frisé le 200km avant de courir un 6km à 21h en ville.

 

JOUR 3

   Le dimanche, certains ont couru une longue de 32km, moi j'ai choisi de m'aligner sur le Lake Placid Half Marathon, ou je signe 1h32' sur un parcours pas franchement plat, et 21ème/1255. La journée s'est terminée avec un 2000m de nage, bref, Nice va être presque facile à côté.

Published by sacha-cavelier-endurance-run - dans Camps d'entrainement - Voyages
commenter cet article
13 mai 2014 2 13 /05 /mai /2014 08:51

   Le but de ce séjour en France a été de cumuler des kilomètres de vélo en priorité sur trois semaines, un peu aux dépends de la natation. J'ai quand même pu continuer à courir avec deux entrainements d'intervalle et une compétition par semaine, ce qui fait que le volume global a été très intéressant. En fin de séjour, j'ai participé à un demi-ironman très exigeant sans aucun tapper. Je suis très satisfait de mon résultat, car je sais que c'est un très bon investissement pour le noyau de la saison.

   Comme je disais, avec 22700m sur 7h12 de nage sur trois semaines, j'ai tout juste maintenu mon niveau. En course à pied, je cours un peu plus de 200km en 23h09', mais uniquement des séances d'intensité, quasiment pas de longues sorties. Enfin, avec 53h de vélo et 1300km (soit 18h, 430km par semaine), je rempli l'objectif de beaucoup rouler malgré la pluie très présente exceptionnellement durant le séjour.

   Au total, on peu parler de stage d'entrainement, avec 83h en trois semaines, dont une semaine à 35h (dont 23h de vélo et 560km). Je démarre donc la saison au Québec en grande forme en juin, et signe le meilleur temps vélo au 5150 de Mt Tremblant.

triathlon du sud 25-26 mai 2013 (103)

Published by sacha-cavelier-endurance-run - dans Camps d'entrainement - Voyages
commenter cet article
13 mai 2014 2 13 /05 /mai /2014 08:50

    Du 1 au 5 juin, je suis allé à Greenville, SC pour une conférence pour l'université, et les 5 et 6 juin j'étais à Washington, DC. Du coup, c'était l'occasion de se reposer en vu du 5150 Tremblant, et surtout afin de récupérer des terribles semaines passées en France. En fait, je fais un camp d'entrainement de repos. J'en ai tout de même profiter pour courir un peu plus (sous 40°C), nager dans les formidables installations aquatiques du coin, faire un peu de spinning à l'hotel. Je tourne à 2h/2h30 par jour avec quasiment pas d'intensité, et du côté des sensations et des douleurs musculaires, c'etait déjà le jour et la nuit entre le lundi et le mercredi. Une intoxication alimentaire m'a bien aidé à me reposer aussi, il faut dire que les légumes et les fruits n'existent pas ici, pas étonnant dans un pays où on trouve des caddies à moteur pour les gros dans les supermarchés. Mis à part cela, Greenville est extrèmement vert, gazon, fleurs, arbres de partout sur les trottoirs et coins de rue, mais... Il n'y a pas de transports en commun, tous le monde a sa voiture, les routes ont 6 voies de circulation, bref, le pays du pire et du meilleur.

SCLe parc de Greenville.

   Les derniers entrainements de course au bord de la Potomac River, qui sépare Alexandria, VA et Washington, DC, ont été inoubliable, dans la nature sauvage, les marécages, ce fut un régal, et les jambes sont bien là.

Bric-a-brac 0017Bric-a-brac 0026

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bric-a-brac 0029Bric-a-brac 0031

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Entrainement d'intervalles sur les rives de la Potomac River.

1-copie-5.jpg2-copie-4.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repas du soir à Washington.

Published by sacha-cavelier-endurance-run - dans Camps d'entrainement - Voyages
commenter cet article
13 mai 2014 2 13 /05 /mai /2014 08:49

   C'est le rituel depuis deux ans, je me rends chez mes parents dans le sud de la France pour m'injecter une grosse dose de vélo dans le but d'arriver préparé sur les triathlons de l'autre continent. Cette année, c'est du 5 au 31 mai que je roule dans les bosses du sud de la France.

 

SEMAINE 1

Cette semaine a été un peu compliquée à cause du voyage en avion en début de semaine, et d'un triathlon sprint en milieu de semaine qui a nécessité un "mini tapper". Je n'ai pu nager que trois fois, plus une nage en eau libre lors du triathlon, et n'ai fait que de petites séances de course à pied (6x1000m en 3'27'', 16x200m, et un 5k en 18'25'' lors du triathlon). Heureusement, comme prévu, je roule correctement, avec 465km et 17h de selle dans la semaine. Le dimanche, je me suis bien rassuré avec 116km à 32km/h de moyenne dans les circuits vallonnés des Alpilles, suivis de 17km de course dont 2x5km à 4'00''/km. Je me sens prêt pour mon 70.3 à Aix et la semaine suivante va être de repos pour ne pas défaire ce qui a été fait.

 

SEMAINE 2

Me voilà dans ma semaine de récupération en vue de mon IronMan 70.3. J'ai cumulé cette semaine 17h d'entrainement (compétition comprise). Ca peut sembler beaucoup, mais c'est tout de même 10h de moins que les semaines précédentes, mais surtout, quasiment sans d'intensité. Du coup mon triathlon s'est super bien passé pour un long de début de saison. Les choses sérieuses commencent la semaine prochaine à présent.

 

SEMAINE 3

Et voilà ma très grosse semaine de terminée. Je n'ai eu l'impression de faire que du vélo, au détriment de la course à pied (4h40 - 50km, mais une bonne séance de piste et un 3km en 10'02'' lors du triathlon de dimanche) et de la nage (11200m - 3h27), mais c'était un peu l'idée. Du coup, j'ai eu le temps de rouler 25h25 et 644km. J'ai l'impression de bien réagir au gros volume de vélo (et de qualité, car le kilométrage a été réalisé dans les petits cols du sud de la France), car j'avais de très bonnes jambe lors du triathlon super sprint de dimanche, alors que c'est complètement l'opposé quand il s'agit de kilométrage de course à pied. J'ai donc cumulé 33h30 cette semaine, ce sera mon pic de 2014. La semaine prochaine, on garde le rythme jusqu'à l'avion de samedi.

 

SEMAINE 4

Je viens de terminer mon séjour en France avec une dernière belle semaine de 28h malgré deux vols le samedi et le dimanche. J'ai alterné VTT et vélo de route cette semaine, les changements de rythme du VTT m'ont fait du bien, mais du coup je ne roule "que" 462km cette semaine. Cela représente tout de même 20h de vélo. Encore une fois, très peu de course à pied (40km) mais deux séances de piste et cette fois, pas mal de nage (14000m) notamment une belle nage en mer. Bref, je suis très satisfait, surtout que j'obtiens du coup mon meilleur mois avec 115h dont 2000km de selle pour mai.

 

LES CHIFFRES

26 jours

Nage 13'26' (31'/jour), 43200m (1600m/jour).

Vélo 65h31' (2h24'/jour), 1719km (66km/jour).

Course 18h50' (43'/jour), 184km (7km/jour).

Total 97h58' (3h46'/jour).

Published by sacha-cavelier-endurance-run - dans Camps d'entrainement - Voyages
commenter cet article

SPONSORS

 

 

 

 

 

*******************************************************

Suivez-moi sur Strava

Sacha Cavelier


 

Instagram