Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 août 2022 2 02 /08 /août /2022 21:38

HUNTINGTON HALF - 1,9KM+90KM+21,1KM

4h43'47''

Nage : 27'48'' (1'27''/100m, 1ème temps)

Transition 1 : 1'13''

Vélo : 2h34'07'' (35,04km/h, 7ème temps)

Transition 2 : 1'28''

Course : 1h39'11" (12,76km/h, 4'42''/km, 4ème temps)

4ème sur 36 finishers

2ème men 30-34.

 

Partager cet article
21 juin 2022 2 21 /06 /juin /2022 21:40

N'ayant jamais couru en Virginie, et ayant été déçu par le parcours plat et répétitif du 70.3 Ohio l'an dernier, ce 70.3 Blue Ridge avec ses 1200m de dénivelé sur le vélo a convaincu la petite famille de faire les 4h de route jusqu’à Roanoke.

Le lieu de la nage, un réservoir a l’accès étroit, avait l'air d’être un défi de logistique puisque l'organisation se chargeait d'y amener nos vélos, ainsi que les athlètes le jour J avec les premières navettes à 3h du matin. Considéré comme un nageur rapide, il m'a été proposé la veille de partir avec les premières navettes, généreuse offre que j'ai poliment refusé pour prendre plutôt la dernière a 5h du matin, ce qui m'a fait arriver 30 minutes avant le départ (soit trois fois plus de temps qu'il ne m'en faut pour préparer un vélo et mettre un wetsuit) de 6h30, car sur les derniers kilomètres, les bus ne pouvaient se croiser et faisaient l'aller-retour un par un.

Après une natation de formalité, le parcours vélo a délivré ses promesses, avec ses nombreuses côtes dont l'ascension de 700m de dénivelé, The Claw, mi-parcours, et quelques kilomètres bonus a la fin en ville. Malgré une triple crampe dans la dernière côte, j'ai réalisé à quel point j’étais à l'aise en montée avec de nombreux dépassements, bien que ce sentiment fût un peu biaisé, les meilleurs rouleurs ayant probablement nagé plus vite que moi et étant roulé plutôt devant.

La course à pied, toute plate sur la piste cyclable le long de la rivière, m'a permis de constater des progrès par rapport aux courses précédentes, puisque le premier 7km en 30 minutes et facile laissait alors supposer un temps final assez décent. Rattrapé hélas par la fatigue et la chaleur, je me suis malheureusement incliné sur le reste du parcours, sans marcher toutefois, pour rentrer 1h41, ce qui me laisse supposer que courir à nouveau sous les 1h30 pourrait être pour bientôt.

IRONMAN 70.3 VIRGINIA'S BLUE RIDGE- 1,9KM+90KM+21,1KM

5h06'47''

Nage : 32'41'' (1'43''/100m, 136ème temps)

Transition 1 : 4'10''

Vélo : 2h45'57'' (32,54km/h, 52ème temps)

Transition 2 : 2'41''

Course : 1h41'20" (12,49km/h, 4'48''/km, 142ème temps)

72ème sur 1544 finishers

14ème men 30-34.

 

Partager cet article
21 juin 2022 2 21 /06 /juin /2022 21:39

Autrefois appelé le Toughman Ohio, comme c’était le cas sur l’édition de l'an dernier, annulée, le triathlon de Salt Fork Lake portait bien son nom, avec 1500m de dénivelé sur le parcours vélo. C'est le nouveau parcours course à pied adouci (sur route au lieu de sentiers, mais pas pour autant plat) ou peut-être le besoin d'effrayer moins de monde qui a poussé les organisateurs à le renommer. Il reste le triathlon le plus dur que j'ai fait sur cette distance. Que ce soit l'an dernier ou celui-ci, c'est en effet le type de parcours que je recherche, ne m'entrainant que dans des montées dans mon coin de pays.

J'ai fait mon meilleur temps natation depuis deux ans, dans les 30 minutes, considérant que je nage 50% moins qu'avant la naissance de Nelia, et que pendant cet hiver, je suis tombe à une séance semaine pour me concentrer sur un peu plus de trail.

Comme attendu, le vélo a été épique, avec ses quatre aller-retours dans le parc de Salt Fork Lake, sur une chaussée mouillée par les orages de la nuit. Mais, contrairement a mon premier 70.3 de 2021, cette fois-ci l'endurance était là, avec un rythme très constant jusqu’à la fin.

Le manque de jus s'est plutôt montré sur la course a pied, ce qui n'a pas pardonné dans les dénivelés. J'aurais aimé que l’expérience des 50km hivernaux suffise, mais visiblement, il me manque des séances de piste. Par contre, comme planifié, cette course était parfaite comme dernière répétition avant le 70.3 Virginia's Blue Ridge, l'un des 70.3 du circuit Ironman les plus dur en Amérique du Nord, deux semaines plus tard.

SALT FORK TRIATHLON - 1,9KM+90KM+21,1KM

5h33'31''

Nage : 30'44'' (1'37''/100m, 16ème temps)

Transition 1 : 1'27''

Vélo : 2h57'26'' (30,43km/h, 10ème temps)

Transition 2 : 1'49''

Course : 2h02'05" (10,37km/h, 5'47''/km, 41ème temps)

18ème sur 125 partants

3ème men 30-34.

 

Partager cet article
18 mai 2022 3 18 /05 /mai /2022 11:02

Ce premier triathlon de la saison était un sprint organisé à l’université où je travaille. C'était un plaisir de faire cette course sur mes lieux d'entraînement sur une distance atypique. Malgré une belle dégression en nage dans la dernière année, j'ai pu reprendre le temps perdu sur le 500m en piscine. La partie vélo sur un parcours technique mélangeant piste cyclable et virage en angle droit en ville, et la course m’ont permis de remonter en seconde place.

Mais le highlight de la journée aura été la décision de dernière minute de prendre part à la course de 5km en poussette avec Nelia une heure plus tard. Partis depuis le fond du peloton, les jambes ont répondu présentes et m'ont montré que je pouvais courir jusqu'à 4'20''/km en poussette, et nous sommes remontés à la 8eme place !

 

OHIO UNIVERSITY TRIATHLON RACE FOR A REASON - 0,5KM+17KM+5KM

1h01'24''

Nage : 9'56'' (1'42''/100m, 5ème temps)

T1 : 46''

Vélo : 30'00" (34,00km/h, 3ème temps)

T2 : 52''

Course à pied : 19'50'' (15,13km/h, 3'58''/km, 2ème temps)

2ème sur 107 partants

1er men 30-34.

Partager cet article
8 octobre 2021 5 08 /10 /octobre /2021 09:21
    Après une pause de compétition de quelques semaines, l'automne s'annonce chargé, à commencer par le dernier triathlon de l'année en Ohio, au même lieu j'avais fait les championnats de l'Etat en août.

 

   Sur la distance olympique, je suis sorti deuxième de l'eau avec une nage ordinaire. J'ai pu ratrapper le bonhomme en avant au bout de 10km de vélo et j'ai creusé un écart confortable pour la course à pied qui me fait encore défaut à cause du manque d'intervalles (je cours 80% de mon kilométrage avec la poussette). En course a pied, j'ai été plus rapide qu'en août et ai réussi a tenir un rythme de 4'06"/km, ce qui est très encourageant. Il faut dire que j'ai senti le souffle de plus en plus fort de mon acolyte derrière. J'ai fini devant lui pour 20 secondes, en ayant tout donné. Cependant, un autre bonhomme des plus de 40 ans parti en deuxième vague nous coiffe sur le poteau de 13 secondes.
   Je finis donc deuxième mais très satisfait de ce bel effort et de la température très agréable en Ohio a l'automne, que je découvre, qui est idéale pour les compétitions. Par la suite, je participerais à trois trails et deux autres triathlons olympiques d'ici novembre, dont certains en France.

OHIO FALL CHALLENGE - 1,5KM+40KM+10KM

2h13'33''

Nage : 25'29'' (1'42''/100m, 2ème temps)

T1 : 1'08''

Vélo : 1h05'47'' (36,48km/h, 2ème temps)

T2 : 1'14''

Course à pied : 39'55'' (15,03km/h, 3'59''/km, 3ème temps)

2ème sur 87 partants

1er men 30-34.

Partager cet article

  • : Sacha Cavelier Triathlète
  • : Après une formation d'ingénieur en France, je combine le triathlon élite LD à un doctorat de 2015 à 2020 au Canada et Australie. Installé en Ohio, papa, je poursuis la route sur les ultra trails et triathlons en espérant être encore compétitif.
  • Contact

SPONSORS

 

 

 

 

*******************************************************

Suivez-moi sur Strava

Sacha Cavelier


 

Instagram